Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 13:41
Jamais l'arrivée d'une voiture n'aura été filmée avec autant d'intensité, autant de lyrisme et autant de puissance que dans le générique d'ouverture de Fargo.
   
Une leçon de mise en scène en un plan quasiment fixe. Ou comment synthétiser tout l'esprit du film à venir en 3 minutes avant même qu'il ne démarre.
 
Du très grand art.
   
Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les génériques
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 13:11
Film d'une beauté plastique hallucinante, The fall soulignait l'exceptionnel talent pictural de Tarsem Singh, après son premier film, The cell.
Le générique ouvrant le long-métrage plonge d'emblée le spectateur dans une richesse de composition graphique qui happe littéralement la rétine, soutenue par la sublime musique de Beethoven (la Symphonie n°7, déjà utilisée par Gaspar Noé dans la séquence finale d'Irréversible).
 
La minutie de la composition des plans, le ralenti des mouvements, le fait d'être plongé d'emblée au milieu d'une séquence, font de ce générique un must qui ne peut que donner envie de découvrir le film dans sa totalité.
 
Enjoy !
 
 
 
Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les génériques
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 13:22

Voici une nouvelle rubrique consacrée aux génériques de films. J'y posterai les génériques (de début ou de fin) qui m'ont marqué tout au long de ma vie de cinéphile.

Pour l'inaugurer, j'ai choisi le générique de début du très bon film de Florent-Emilio Siri, Hostage. Echec à sa sortie (Bruce Willis y tenait pourtant la tête d'affiche), le film débute par un générique de toute beauté, en total accord avec la scène qui ouvrira le film.

Il s'agit en effet de l'amorce de la scène elle-même, puisque tout le générique, composé d'images fixes en mouvement (vous comprendrez au visionnage), fait partie intégrante de la première séquence. Des policiers encadrent un immeuble dans lequel s'est réfugié un forcené. L'attente est longue, les minutes sont interminables, le temps se dilate...

Toute cette atmoshpère est traduite par le générique, véritable idée de génie, et graphiquement superbe.

 

 

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les génériques
commenter cet article

Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages