Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 21:49

Quatrième collaboration de Martin Scorsese et Leonardo Di Caprio, Shutter Island, adaptation du roman éponyme de Dennis Lehane, marque le retour à la fiction du metteur en scène de Raging Bull et Goodfellas après le film documentaire Shine a light. En choisissant de porter à l'écran l'histoire d'un marshal envoyé sur une île isolée afin d’enquêter sur la mystérieuse disparition d'une patiente au sein d'un hôpital psychiatrique ultra-sécurisé, Scorsese livre un thriller gothique dont l'intérêt principal ne réside pas dans la résolution de l'énigme stricto sensu, la disparition de la patiente et l'enquête y relative menée par le personnage de Di Caprio ne constituant en effet qu'un McGuffin permettant à Scorsese de développer un propos fascinant sur la perception de la réalité, en même temps qu'une réflexion sur la fiction, fusse-t-elle création individuelle ou cinématographique.
En effet, bien loin de ne développer qu'un simple thriller, aussi habile fut-il, Martin Scorsese est avant tout intéressé par le sens fondamental de son intrigue, ou comment (sur)vivre au sein d’une réalité trop rude pour être appréhendée sans aménagements, sans interprétations, en somme, sans influence individuelle la rendant sinon moins réelle, tout du moins plus tolérable. Ainsi, et sans dévoiler l’issue du métrage, l’évolution scénaristique du personnage incarné par Di Caprio permet au metteur en scène de mettre en exergue la nécessaire déformation de la réalité, ses interprétations multiples et sa perception faussée, afin de supporter la réalité bien tangible dans laquelle évolue l’être humain. A cette fin, Scorsese multiplie les faux-raccords volontaires permettant de distiller subrepticement tout au long du métrage une perception défaillante, faussée, corrompue, de la réalité dans laquelle évolue le marshal. Soulignons également l’admirable travail de découpage réalisé par la monteuse attitrée du réalisateur, Thelma Shoonmaker, le montage du film conférant en effet à ce dernier un rythme dont l’oppression n’a d’égale que la fluidité de son déroulement.

Par ailleurs, Scorsese développant ici un propos relatif à la création, il est bien évidemment in fine question de cinéma dans Shutter Island, ce dernier constituant la corruption ultime de la réalité permettant à l’homme d’appréhender cette dernière avec plus de facilité, ou comment mettre l’imagination individuelle au service d’une œuvre collective.
Formellement, le metteur en scène de Casino demeure plus sage dans ses mouvements d’appareil qu’il n’a pu l’être par le passé, mais demeure tout aussi efficace, sa sobriété, loin d’être un aveu d’essoufflement artistique, constituant au contraire une évolution personnelle tendant vers une épure du mouvement au profit d’un travail sur le découpage et sur sa contribution à l’atmosphère du film. L’aspect oppressant et poisseux de Shutter Island n’est ainsi pas uniquement le fruit d’un production design de toute beauté, mais doit également beaucoup au rythme intrinsèque du métrage, le spectateur ayant le sentiment d’avancer dans une mer de boue ralentissant le mouvement mais ne l’arrêtant jamais. Du grand art, en totale cohérence avec le propos du film.

C’est donc avec un plaisir total (malgré un jeu par moment un peu trop emprunté de la part de Di Caprio), que l’on ressort du nouveau film de Martin Scorsese, le réalisateur ayant décidé pour la seconde fois de sa carrière après Cape Fear d’utiliser le film de genre pour développer un propos sinon philosophique, tout du moins universel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori - dans Les films
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages