Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 09:14

Troisième film mis en scène par Kenneth Branagh (après Henry V et Dead Again), Peter's friends constitue assurément mon film préféré du futur réalisateur de Thor.

 

Découvert en 1994 lors de sa diffusion à la télévision, ce film ne m'a jamais quitté, et fait partie de ces oeuvres qui parviennent à s'ancrer en moi pour finalement constituer un morceau de moi-même. Comme il m'arrive de le souligner, le cinéma contribue (notamment) à me construire. Peter's friends s'inscrit pleinement dans cette catégorie de films qui, outre le fait de constituer des oeuvres artistiques réussies, parviennent à s'implanter dans votre coeur, et se rappellent régulièrement à votre bon souvenir.

 

Peter's friends raconte l'histoire d'un groupe de 6 amis se retrouvant chez l'un d'entre eux un soir de réveillon, après des années sans s'être cotoyés. L'ambiance bon enfant des retrouvailles va petit à petit laisser la place aux drames personnels qui gangrènent chacun des participants à la fête...

 

 

"There are some friends you'll have for the rest of your life. You're welded together by love, trust, respect, or loss. Or in our case, simple embarrassment." Ces quelques mots inaugurant le film en voix off donnent le ton de l'histoire: Peter's friends ne sera pas une comédie comme les autres.

 

 

Suite à une scène nous présentant le groupe d'amis lors d'une représentation théâtrale en 1982, le remarquable générique fait défiler des images de la décennie des années 80, au son du tube de Tears for fears, Everybody wants to rule the world. D'emblée, la nostalgie et la mélancolie nous envahissent, témoignant ainsi de l'inexorable marche du temps, et de la perte de toute chose...

 

Car il s'agit avant tout de perte et de renaissance dans Peter's friends. Chacun des personnages a en effet perdu ou perdra quelque chose (un amour, un enfant, la santé, ses illusions) pour renaître d'une façon ou d'une autre. Le film est ainsi extrêmement poignant mais jamais larmoyant, les émotions étant toutes plus sincères les unes que les autres.
 
 
Par ailleurs, l'intégralité du métrage est sous-tendue par une atmosphère extrêmement mélancolique, les rires provoqués par le film (car Peter's friends est aussi une comédie, il faut le rappeler) constituant davantage une échappatoire à la mélancolie imprégnant l'histoire que de francs instants de rigolade. Les scènes de comédie contrebalancent ainsi la tristesse que provoque la prise de conscience que le temps passé ne revient malheureusement jamais.
 
 
Il s'agit enfin de souligner la qualité irréprochable de l'ensemble du casting: Kenneth Branagh, Emma Thompson, Hugh Laurie (futur Docteur House), Stephen Fry, Alphonsia Emmanuel, Imelda Staunton, tous excellent dans leurs rôles, entre gravité et légèreté. Sans oublier Phyllida Law dans le rôle de la cuisinière, bouleversante dans son rapport à Peter.
 
Ce film, extrêmement rare à la télévision, doit donc être découvert de toute urgence. Aucune édition dvd zone 2 n'existant à ce jour, il existe cependant une excellente édition zone 1 que je vous invite à vous procurer toutes affaires cessantes  (Peter's friends en dvd).
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les films
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages