Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 11:30

Enfin découvert le troisième film de Sofia Coppola. Film d'époque à résonnance intemporelle et universelle, Marie-Antoinette développe le thème de la liberté et des aspirations entrâvées par les conventions d'un milieu en opposition totale avec la propre personnalité d'un individu, et des moyens pour y (sur)vivre. Entre concessions et abandon, détachement et résignation, le personnage de Marie-Antoinette s'ennivre de plaisirs futiles tout en essayant d'apporter sa liberté de ton et d'esprit dans un milieu qui, in fine, les rejettera en bloc, refusant de se laisser corrompre. Anachronismes bienvenus (le plan des Converse), musique dépeignant l'état d'esprit de son personnage principal et à ce titre jamais illustrative de la période à laquelle le film se déroule, les moyens mis en oeuvre par Coppola sont entièrement dédiés à la peinture d'une femme en opposition totale avec son époque et évoluant toute sa vie en vase clos (tout le film se passe dans l'enceinte du château). Traité sur le ton de la comédie, le film, dans son dernier quart d'heure, s'enfoncera brutalement dans le drame, jusqu'à un dernier plan bouleversant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les films
commenter cet article

commentaires

met@liik@m 06/04/2010 16:46



Une analyse juste et magnifique.



Hattori Hanzo 06/04/2010 16:52



Merci ;-)


J'ai hâte de découvrir le prochain opus de Mlle Coppola...



Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages