Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 14:00

http://www.cinema-francais.fr/images/affiches/affiches_b/affiches_bunuel_juan_luis/leonor.jpgFilm fantastique européen assez méconnu, Leonor mérite pourtant d'être découvert par tout spectateur avide d'atmosphère étrange et hypnotisante.

Se situant au Moyen-Age, Leonor conte l'histoire d'un seigneur interprété par Michel Piccoli, dont l'épouse meurt à la suite d'une chute de cheval. Enterrée dans une grotte totalement scellée, la défunte finira par réapparaître au grand jour, dix ans plus tard.

 

Davantange histoire d'amour que film de genre à proprement parler, Leonor se démarque avant tout par un ton extrêmement singulier, où la lenteur du rythme n'a d'égale que l'envoûtante atmosphère qui se dégage des images. Ces dernières sont régulièrement soutenues par la sublime musique de Ennio Morricone, mélopée de haute volée à la mélodie entêtante qui achève d'ancrer le film dans un terreau à la fois dramatique et fantasmagorique.

 

http://cdn3.iofferphoto.com/img/item/141/827/269/5W2SHNsgefBFunW.jpg

 

http://img412.imageshack.us/img412/4898/le2.jpg

 

Grand amateur du cinéma du regretté Jean Rollin, j'ai retrouvé dans le film de Juan Luis Bunuel ce même attrait pour les images oniriques, ce même amour pour les rythmes hors du temps et des modes, cette même attention apportée au ressenti plutôt qu'à l'expliqué. Il s'agit d'accepter de se faire bercer par la lancinante cadence du film, et de se laisser totalement imprégner par la proposition de cinéma du metteur en scène pour en apprécier pleinement la saveur. Ainsi, les images dans lesquelles la défunte erre dans le cadre sont empreints d'une véritable poésie morbide. Liv Ullman, actrice fétiche d'Ingmar Bergman, donne ainsi corps à cette morte-vivante s'en prenant à de jeunes filles pour pouvoir survivre.

 

http://4.bp.blogspot.com/_5Qcl1S1MdQQ/Svf9gUBJqGI/AAAAAAAAX98/r1lpE9ve6so/s400/leonor3.jpg

 

http://1.bp.blogspot.com/_5Qcl1S1MdQQ/Svf8ECmHXPI/AAAAAAAAX90/nQtiQqgqNts/s400/leonor6.jpg

 

http://a.bricout.free.fr/images/wallpapers/23000/23734__copie_de_img.jpg

 

Remariée à une femme incarnée par la belle Ornella Muti, le personnage de Piccoli demeure fondamentalement inconsolable de la perte de sa première épouse (son remariage express témoigne à ce titre d'une blessure trop douloureuse pour être supportable). Nullement amoureux de sa nouvelle femme, il demeure profondément fou d'amour pour le personnage de Liv Ullman et commettra l'irréparable afin de lui faire retrouver sa place au sein du château. Histoire d'amour passionnelle, donc, que Bunuel filme avec un onirisme présent de la première à la dernière image.

 

http://a.bricout.free.fr/images/wallpapers/23000/23734__copie__2__de_img.jpg

 

Cadre propice aux légendes et autres récits surnaturels (Excalibur, Ladyhawke...), le Moyen-Age constitue un écrin temporel qui participe de la fascination irréelle qui émane de Leonor. Châteaux, nains guerriers, vieux ponts en pierre, sorcier, les éléments du métrage forment un ensemble extrêmement évocateur, qui permet à Bunuel d'utiliser et de détourner les codes du film médiéval afin de les plier à son sujet, en l'occurence la folie amoureuse. Car du début à la fin du film, il ne sera que question d'amour. Le personnage incarné par Michel Piccoli, d'un abord antipathique, s'avère ainsi  extrêmement touchant lorsqu'il laisse affleurer puis éclater l'amour qui consume son existence.

 

http://a.bricout.free.fr/images/wallpapers/23000/23734__leo.jpg

 

Oeuvre rare méritant d'être découverte, Leonor s'inscrit au final comme une puissante histoire d'amour par-delà la mort, dans laquelle l'émotion naît avant toute chose de l'atmosphère que parvient à créer Bunuel (et Morricone), et du rythme véritablement envoûtant de l'ensemble. Un joyau rare.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les films
commenter cet article

commentaires

Virginie 13/05/2011 13:00



Bonjour, je voudrais vraiment voir ce film, savez-vous s'il existe une version dvd ?



Hattori Hanzo 13/05/2011 13:16



Bonjour Virginie,


Le film n'existe malheureusemnt qu'en VHS à l'heure actuelle...Je l'ai pour ma part découvert à la télé.


Et merci de parcourir mon blog !



Sékateur 31/01/2011 20:41



C'est là que je prends conscience de ne jamais avoir vu le moindre film de Bunuel...



Hattori Hanzo 31/01/2011 22:30



En l'occurence il s'agit de Bunuel fils, pas du père ;-)



Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages