Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 19:38

http://www.notrecinema.com/images/cache/la-rose-de-fer-affiche_78454_18682.jpgS'il est un réalisateur français qui puisse se targuer d'avoir su créer un univers cinématographique singulier, particulier, unique, et surtout, immédiatement identifiable, c'est bien Jean Rollin.

En effet, à travers ses films, parmi lesquels on peut citer Lèvres de sang, La vampire nue, La nuit des traquées ou récemment La nuit des horloges, Rollin parvient à créer des atmosphères d'une extrême poésie, où le temps semble s'arrêter, et imprime à ses oeuvres un rythme lent, hypnotisant, en apesanteur, auquel le spectateur adhèrera à 100% ou, au contraire, qu'il rejettera en bloc.

 


Longtemps dénigré et considéré à tort comme un metteur en scène de seconde zone, Rollin a pu toucher une nouvelle génération de spectateurs à travers l'édition de ses films en dvd, et prouver que son oeuvre est extrêmement précieuse.

http://2.bp.blogspot.com/_n35PfUpWyak/SU0hQCNiVjI/AAAAAAAALJs/E_JgB1oIVIA/s400/The+Iron+Rose+2.JPG

La rose de fer raconte l'histoire de deux amants se promenant dans un cimetière, et n'en trouvant plus la sortie... A partir de ce postulat d'une simplicité ineffable, Rollin dépeint un univers d'une poésie incroyable, livrant des images à la force d'évocation immédiate. Ainsi, les portails en fer forgé, les dédales du cimetière, les pierres tombales, les chérubins en pierre, les arbres baignant dans une semi-oscurité, confèrent au cadre une aura intemporelle, une atmosphère fantastique, une beauté gothique que n'aurait pas reniée le Mario Bava de Opération peur.

http://3.bp.blogspot.com/_n35PfUpWyak/SU0iMx_EAdI/AAAAAAAALK0/E0SZUbgKblQ/s400/The+Iron+Rose+21.JPG

Par ailleurs, la structure extrêmement particulière des métrages de Jean Rollin, le décalage de ses dialogues, la particularité du rythme de ses films ainsi que la position des personnages dans le cadre, pourraient rebuter nombre de spectateurs habitués à des films dotés d'une narration plus classique. Ainsi, il faut accepter de laisser ses habitudes à l'entrée, et de se laisser porter par cet univers si particulier, proche du dadaïsme, afin d'apprécier pleinement l'univers dépeint. Celui de La rose de fer, pour qui acceptera le voyage, sera délicieusement envoûtant et hypnotisant.

http://www.dvdtalk.com/reviews/images/reviews/190/1193438253_1.jpg

L'on y croisera, au détour d'une allée d'un cimetière absolument désert, une vieille dame déposant des fleurs sur une tombe, un homme errant à l'allure menaçante, ou encore un clown, venu lui aussi déposer un bouquet sur la tombe d'un autre clown, image totalement surréaliste, poétique et inoubliable.

http://cinemafantastique.be/IMG/jpg/rosedefer1.jpg

D'autre part, Jean Rollin sait filmer le corps féminin avec une beauté à la fois poétique et érotique proprement splendide. Le metteur en scène, qui n'a jamais caché l'amour qu'il porte au corps des femmes, parvient à nouveau à les sublimer, en l'occurence avec la sublime Françoise Pascal, d'une beauté redoutable.

http://www.nanarland.com/acteurs/jeanrollin/pascal.jpg

Oeuvre profondément mélancolique, d'une poésie à toute épreuve, dans laquelle Rollin porte un regard extrêmement pessimiste sur l'existence terrestre, La rose de fer est un film d'une beauté rare, à découvrir absolument pour quiconque voudra plonger dans un univers d'une remarquable singularité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les films
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages