Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 13:33

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/policier/l_oiseau_au_plumage_de_cristal,1.jpgAvant d'entamer sa "trilogie des mères" (le tryptique Suspiria / Inferno / La terza madre), Dario Argento débuta sa carrière de réalisateur avec une autre trilogie, la "trilogie animalière". Inaugurée avec L'oiseau au plumage de cristal, elle se poursuivra avec Le chat à neuf queues et Quatre mouches de velours gris. Un an après avoir fait sa grande entrée dans le monde du cinéma en co-signant avec son compatriote Bernardo Bertolucci le scénario de Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone - 1969), le réalisateur de Profondo Rosso passait donc derrière la caméra en investissant le giallo, sous-genre défriché par Mario Bava en 1963 avec La fille qui en savait trop. Rappelons pour ceux du fond qui ne suivent pas que le giallo (jaune en Italien), constitue le prototype du thriller transalpin, dont le nom provient d'une série de romans policiers édités entre 1929 et 1960 et dont la couverture était jaune. Au cinéma, le giallo se caractérisera par un certain nombre de codes immuables (un tueur mystérieux, ganté, tuant à l'arme blanche, meurtres graphiques et violents, notamment), et Argento poussera le giallo dans ses derniers retranchements, signant par la suite le chef d'oeuvre du genre, Profondo Rosso.

 

http://rhapsody2000.free.fr/images/wallpapers/9000/i_9887_l_oiseau_au_plumage_de_cristal___003.jpg

Ayant assisté à une tentative de meurtre auquel il ne put rester que spectateur impuissant, le héros de L'oiseau au plumage de cristal, parallèlement à l'enquête de police, mènera ses propres investigations, hanté par la scène dont il a été le témoin. D'indices en réminiscences, de dangers en rencontres, l'homme tentera de délier les fils du mystère, jusqu'à la révélation finale. Dépassant le cadre du whodunit, Argento apporte au film sa propre sensibilité, et notamment son goût pour l'art (le meurtre inaugural se déroule dans une galerie d'art, les sculptures et peintures parsèment le film), qu'il déclinera dans ses oeuvres suivantes (le zénith de son amour de l'art sera atteint dans le magnifique Syndrome de Stendhal).

 

http://www.cinemafantastique.net/IMG/jpg/oiseau2.jpg

 

http://forgottensilver.files.wordpress.com/2010/11/l-oiseau-au-plumage-de-cristal-photo-de-presse.jpg

Par ailleurs, le metteur en scène construit son intrigue autour de la thématique de la mémoire. Ainsi, le détective en herbe tâchera de se remémorer à plusieurs reprises la scène du meurtre, tentant d'y déceler le moindre indice qui pourrait se tapir dans un coin de sa mémoire. Les images sont-elles capables de s'imprimer sur la rétine tel un photogramme ? L'esprit retient-il tout, même à notre insu ? Cette interrogation sera développée tout au long du métrage, tournant véritablement à l'obsession pour le héros.

 

Argento use d'autre part d'une mise en scène extrêmement inventive pour un premier film, ponctuant son oeuvre d'effets totalement réussis, à l'image de ces images figées en pleine action, technique que réutilisera par la suite Christophe Gans lors d'une scène de meurtre du Pacte des Loups. Le montage est quant à lui d'une précision de métronome, le point culminant étant atteint lors de la scène précédant le générique de fin, admirablement montée. Soulignons également la présence du maestro Ennio Morricone qui signe la musique du film et que le réalisateur retrouvera notamment sur Le chat à neuf queues et Le syndrome de Stendhal.

 

L'oiseau au plumage de cristal constitue donc la première étape réussie d'un metteur en scène essentiel du cinéma de genre (qu'il s'agisse de thriller ou de fantastique) témoignant du soin méticuleux d'un artiste qui poussera (presque) toujours plus loin l'expérimentation visuelle dans ses films (Suspiria notamment).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les films
commenter cet article

commentaires

Tietie007 08/02/2011 04:45



J'aime beaucoup la Trilogie animalière d'Argento entre sophistication et perversion !



Hattori Hanzo 08/02/2011 08:14



Oui je suis entièrement d'accord avec toi.



Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages