Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 12:13
Gilles Deleuze est un philosophe qui a profondément marqué ma réflexion quant à la vie, l'existence, l'appréhension de la place et du rôle de l'être humain et, bien entendu, quant au cinéma. Que Deleuze développe les concepts d'immanence, de désir ou de déterritorialisation, il m'a toujours semblé d'une acuité qui tenait proprement du génie.  Jamais ennuyeux mais au contraire toujours en phase et en lien étroit avec la vie (au sens concret du terme, ce qui écarte d'emblée toute éventuelle critique quant à l'abstraction de la philosophie), Deleuze a publié deux ouvrages de références traitant du cinéma: L'image-mouvement (1983) et L'image-temps  (1985).
 
Dans ces livres, Deleuze développe deux catégories de schémas sur lesquels repose le cinéma. L'image-mouvement pourrait ainsi être définie comme l'image basée sur la mécanique action/réaction (un homme sort de chez lui, il ouvre la porte, se retrouve dans la rue, rencontre quelqu'un, lui parle, etc...). Le schéma sensori moteur dessine ici les contours de ce qui se passe dans le plan, et énormément de films sont basés sur ce principe (la très grande majorité d'entre eux pour être clair).
 
L'image-temps, quant à elle, s'éloigne de tout principe selon lequel le plan est déterminé par l'action qui s'y déroule: deux amis sont assis sur un banc, regardent au loin, ne se parlent pas, l'instant dure...Et le plan suivant débute en un autre lieu, avec d'autres personnages, sans aucun lien avec la scène précédente. Jim Jarmush oeuvre sur ce terrain, ou encore certaines scènes chez Michael Mann.
 
Le propos est fascinant, et l'indispensable Jean-Baptiste Thoret (enseignant, historien et critique de cinéma), donnait en 2009 un cours de cinéma se proposant d'aborder les théories de Deleuze quant à l'image-mouvement et à l'image-temps (et notamment la crise de l'image-action).
 
Captivante, la vidéo qui suit s'avérera extrêmement enrichissante pour quiconque s'intéresse à la réflexion sur le cinéma, et aux liens étroits entretenus entre la théorie et la pratique cinématographique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les cours de cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages