Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 13:07

http://4.bp.blogspot.com/_QAZhe4f17L0/SaNe5pPYZmI/AAAAAAAAAOI/mXKFmsFH2mc/s400/5+filles+dans+une+chaude+nuit+d%27%C3%A9t%C3%A9.bmpJean-Pierre Dionnet, co-fondateur de la mythique revue de bande-dessinée Metal Hurlant, et inoubliable présentateur de la défunte émission Cinéma de quartier sur Canal +, organisait le 22 octobre 2007 une vente aux enchères d'affiches, de lobby cards, de magazines, tous ayant pour point commun d'appartenir au cinéma bis. Ce cinéma, si cher à Jean-Pierre Dionnet (ainsi qu'à l'auteur de ces lignes) regroupe ces films de série B et Z se singularisant par des budgets minuscules et appartenant au cinéma de genre (horreur, science-fiction, péplum, western, etc..). Des films populaires, dont l'économie de moyens était contrebalancée par une imagination souvent débordante, et qui nous transportaient des brouillards de la lande écossaise aux jungles africaines, des confins de l'espace aux plaines arides du territoire comanche, des cryptes des châteaux aux palais des Maharadjas. Un cinéma du coeur, de la sensation, de l'émotion, de l'aventure, sur lequel revient Jean-Pierre Dionnet dans une captivante interview donnée à l'occasion de la vente aux enchères de 2007, et qui ne manque pas de provoquer en moi un effet Madeleine de Proust, dans lequel j'aime à me replonger...

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les interviews
commenter cet article

commentaires

Sékateur 15/02/2011 19:34



J'ai gobé ce quart d'heure avec délectation. Je crois que je pourrais l'écouter pendant des heures sans me lasser, celui-là... bon, je ne serai jamais client de ses affiches, je n'ai aucun goût
pour les objets décoratifs, mais je trouve génial ce qu'il fait...



Hattori Hanzo 16/02/2011 08:20



Pour ma part j'adore ces vieilles affiches, j'en suis plus que friand !



Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages