Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 16:16

http://www.filmsfix.com/wp-content/uploads/2010/08/Black-Swan-le-film-Darren-Aronofsky-Bande-annonce-poster-natalie-portman-vincent-cassel-mila-kunis-cigne-ballet-black-Poster-Officiel-Venise-01.jpgLe dernier film de Darren Aronofsky va assurément marquer l'année 2011. Non seulement le nouveau long-métrage du metteur en scène de Requiem for a dream est remarquable d'un point de vue formel et thématique, mais il permet également à son actrice principale de livrer la plus grande performance de sa carrière. Natalie Portman y est en effet prodigieuse, et mérite sans discussion aucune l'Oscar de la meilleure actrice. C'est dit.


Black Swan raconte l'histoire d'une ballerine (Nina, interprétée par Portman) pressentie pour interpréter le rôle principal d'une nouvelle version du Lac des Cygnes de Tchaïkovski, et de sa rivalité avec une concurrente qui souhaite elle aussi obtenir le rôle. Du cygne blanc de l'histoire, Nina possède la pureté et la naïveté. Du cygne noir, double maléfique que doit interpréter avec le même talent la future élue au rôle, elle ne possède rien. Du moins le croit-elle.

 

http://www.les-films.fr/IMG/jpg/black_swan_darren_aronofsky_natalie_portman_vincent_cassel_mila_kunis_winona_ryder_02.jpg

 

Dès la première scène du film, l'on est littéralement happé par la beauté de l'image et la fluidité de la mise en scène. La séquence de danse inaugurant le métrage imprime ainsi d'emblée un rythme aérien, voluptueux, ennivrant, qui ne se démentira jamais. Car même lorsqu'il ne s'agira pas de scènes dansées, la mise en scène d'Aronofsky conservera ce pouls hypnotique et majestueux. A l'image de ces nombreuses scènes dans lesquelles le personnage de Nina est cadré de dos ou de face lors de ses déplacements, la caméra la suivant de très près, épousant son mouvement, collant ainsi au plus près de son âme.


http://cdn.screenrant.com/wp-content/uploads/Natalie-Portman-Black-Swan-image.jpg

 

http://www.hollywoodnews.com/wp-content/uploads/2010/11/Black-Swan-Natalie-Portman-in-Double-Trouble1.jpg

Mais cette mise en scène d'une constante beauté résonnerait dans le vide si elle ne se faisait l'écho d'un scénario admirable dépeignant l'éclosion d'une personnalité par le biais de l'art. Car c'est de cela dont il s'agit dans Black Swan, de l'art comme élément révélateur de soi, destructeur de chrysalide, qui peut permettre à celui qui s'y adonne de (re)naître au monde, rappelant in fine le potentiel salvateur de toute activité artistique. Le trouble est alors double lorsque l'on assiste à la performance de Natalie Portman, elle-même investie corps (elle s'entraîna jusqu'à l'épuisement pour le rôle) et âme (les yeux ne trompent pas), dans ce personnage qui, pour l'instant, reste celui de sa vie.


http://1.bp.blogspot.com/_NkHGlMpVtMI/TRMtzl2GUuI/AAAAAAAAFkY/Z3EAcM_Bg2Y/s1600/black+swan+03.jpg

 

Par ailleurs, Aronofsky a recours a des effets spéciaux très réussis disséminés avec parcimonie tout au long du métrage, plaçant son film à la lisière du fantastique lorsqu'il s'agit de donner corps au double du personnage de Nina. Ce parti-pris de mise en scène participe pleinement de la fascination exercée par le film et de la cohésion avec la thématique de la transformation (physique, mentale).

 

http://thedroidyourelookingfor.files.wordpress.com/2010/12/black-swan-clip.png

 

http://cdn.thefrisky.com/images/uploads/Black-Swan-sex-scene.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/_Gdt6SgFdNNw/TH6s64hutKI/AAAAAAAATR4/XCAfOakielI/s1600/Picture+34.png

 

Film d'une pertinence difficile à contester (sans pour autant enfoncer des portes ouvertes, loin de là), objet formel remarquable et oeuvre envoûtante à plus d'un titre, Black Swan est une réussite totale, et à ce jour le meilleur film de son réalisateur. A coup sûr, l'un des plus grands films de l'année qui s'ouvre.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Hattori Hanzo - dans Les films
commenter cet article

commentaires

Sékateur 02/01/2011 13:29



Je sens que ça va être ma première sortie ciné de l'année, celui-là... 



Hattori Hanzo 02/01/2011 14:26



Tu m'en diras des nouvelles !



Présentation

  • : Les visionnages de Hattori Hanzo
  • Les visionnages de Hattori Hanzo
  • : "Lorsqu'il pénètre votre sang, il devient vite l'hormone numéro un; il supplante les enzymes; commande la glande pinéale, joue avec votre psyché. Comme avec l'héroïne, le seul antidote au cinéma est... le cinéma." Frank Capra
  • Contact

Blogs et sites à visiter

 

 

 

  

 

 

 

 

Recherche

blog à part, recherche blogs

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Les Archives

Pages